0848 270 270

Gestion de la santé

Movis vous assiste dans l‘analyse et l‘optimisation des structures et processus de gestion de la santé au sein de votre entreprise. Les mesures que nous recommandons s’intègrent dans la réalité de votre entreprise et vous aident à promouvoir, maintenir – et le cas échéant rétablir – la santé et le bien-être de vos collaborateurs. Car des collaborateurs en bonne santé sont des collaborateurs performants, engagés et motivés.

Priorité à la gestion des absences

Le poids économique et social de l’absentéisme pour les entreprises et les organisations est très élevé. Il se traduit notamment par

  • des coûts supplémentaires (directs et indirects)
  • des pertes de productivité
  • un climat de travail tendu
  • des équipes surmenées

La gestion systématique des absences jusqu’au retour à la place de travail a pour objectif de diminuer les absences de courte et de longue durée et de réduire les coûts associés – pour le bénéfice de toutes les parties impliquées.

Nécessité d’une gestion de la santé

Les maladies sont le premier générateur de coûts, avant les accidents
Les entreprises investissent avec succès dans la prévention des accidents. Or, plus de 80% des coûts des absences sont liés aux maladies. Il est dès lors judicieux du point de vue économique de réaliser aussi et surtout des investissements dans la prévention des maladies et la promotion de la santé de vos collaborateurs. Il y a là un potentiel économique considérable.

La totalité des coûts n’est pas suffisamment prise en compte

  • Les conséquences économiques de la maladie et de l’invalidité ne peuvent être reportées sur l’assureur indemnité journalière en cas de maladie ou la caisse de pension. Une évolution défavorable des sinistres fait augmenter les primes d’assurance de la branche.
  • Les coûts indirects générés par les accidents et les maladies (perte de productivité, changements, charges administratives, recrutement et formation du personnel de remplacement, équipes surmenées, etc.) sont largement sous-évalués voire négligés.